Category Archives for "Podcasts"

Devenir leader du marché de la séduction masculine et repartir à zéro – Yann Piette

Le 22 décembre 2017, Yann Piette postait sa première vidéo sur Youtube intitulée « J’ai menti ». La voix de Yann était très familière pour tout ceux qui se sont un jour intéressés à la séduction, au développement personnel et au webmarketing en général.

Yann Piette en quelques mots

Dans une autre vie, Yann Piette s’appelait Nicolas Dolteau. Il était le roi incontestable du coaching en séduction.

Au delà même du sujet de la séduction, Yann Piette est un précurseur de l’entrepreneuriat web en France. Il a démarré sur le web au début des années 2010 et en peu de temps, il s’est imposé comme la référence de ce marché, celui vis-à-vis duquel tous les coachs séducteurs ont eu à se positionner.

Il y avait les inconditionnels qui recyclaient par milliers sa phrase d’accroche favorite : « Je voulais juste te dire que je te trouvais adorable » et il y avait les anti, ceux qui recherchaient un autre angle d’approche pour se différencier.

Mais cette vie est aujourd’hui finie et depuis le début de cette année, un nouvel homme est né au public avec un autre positionnement et l’envie d’aider les hommes à se sentir bien dans leur vie et dans leur travail.

Yann Piette continue à parler de séduction, mais en privilégiant des relations riches et apaisées avec les femmes.

Alors qu’est ce qui a motivé ce redémarrage et qui est vraiment Yann Piette ?

Dans cette interview, vous découvrirez :

  • La façon dont Yann voyait du métier de la séduction lorsqu’il a commencé en tant que Nicolas Dolteau et la vision qu’il en a aujourd’hui
  • Comment Yann a changé avec les années et comment ce changement est allé de pair avec les changements de son public
  • Comment Yann procède pour différencier ses contenus de ceux des autres coachs en développement personnel
  • Ses canaux d’acquisition et la stratégie multi-plateforme qu’il a mis en place et qui est à l’opposé de celle de Stan Leloup qui privilégie le fait de se concentrer sur un seul canal
  • Pourquoi il vaut mieux miser sur le temps pour trouver un bon positionnement plutôt que sur la chance
  • L’importance pour Yann des grands auteurs de la et pourquoi la littérature classique remplace avantageusement la littérature de l’efficacité et de l’entrepreneuriat
  • Et bien d’autres choses

Les liens des différents plateformes de Yann

Bonne écoute

Pour vous abonner via iTunes : cliquez ici pour voir le podcast sur iTunes et cliquez sur « Afficher sur iTunes » puis « S’abonner » pour recevoir automatiquement les prochains épisodes.

Faire du marketing comme on réalise un film – Stan Leloup

Cette semaine, j’invite Stan Leloup, une personnalité de l’internet et de Youtube. Cet invité a réussi le tour de force de disposer d’une notoriété grand public sur un sujet qui n’est pas censé mobiliser les foules, le webmarketing.

Le webmarketing selon Stan Leloup

Le webmarketing, c’est un peu la plomberie de l’internet. La plupart des créateurs du web s’y intéressent parce qu’ils n’ont pas vraiment le choix, mais ce n’est pas ce qu’ils préfèrent faire. D’ailleurs, beaucoup d’entrepreneurs sous-traitent le sujet.

Pas de quoi leur en vouloir. Parler d’amélioration de taux de conversion, d’optimisation SEO ou d’entonnoir de vente est un bon moyen d’endormir les non spécialistes.

Stan Leloup, lui, s’est démarqué par une approche créative du webmarketing qui le différencie de la plupart des gens du métiers.

En nous invitant à repérer les ressorts du marketing au cinéma, dans les médias et dans notre quotidien, Stan a fait de ce thème un sujet grand public.

Un style personnel sur Youtube

J’ai découvert Stan Leloup plutôt récemment. Dans une vidéo, mi-2017 et d’une vidéo où il décryptait le marketing d’un provocateur du web, le Youtubeur Jake Paul.

Mais pour Stan, le succès était venu plus tôt, le 10 octobre 2016. A cette date, il publiait une vidéo de 4 minutes sur sa chaîne Marketing Mania, analysant une scène du film de Martin Scorcese, Le loup de Wall Street.

Durant les 4 minutes que dure la vidéo, Le Loup de Bangkok, Stan, décryptait la technique de vente favorite du Loup de Wall Street, celle de la vente d’un stylo.

Il pointait cette évidence que nous oublions tous au moment de proposer nos services ou un produit : pour bien vendre un entrepreneur ou un marketeur doivent se focaliser su que le client peut obtenir d’un produit et non pas sur les caractéristiques du ce dernier.

La vidéo a aujourd’hui  dépassé le million de vues et beaucoup d’entre nous ont découvert Stan Leloup, sa voix et son style à cette occasion.

Un processus créatif mis en place sur des années

Mais Stan n’est pas du genre à exploiter indéfiniment un filon et sur le web, les pistes qui mènent à lui sont nombreuses, variées, instructives et originales. On trouve pèle même un guide de la publicité Facebook, un guide du site web persuasif, un podcast dans lequel il parle de biais cognitifs, de psychologie de l’influence et interview des entrepreneurs, des marketeurs, et des spécialistes du web et des réseaux sociaux.

Alors pour ce troisième épisode de Reputation Lab je reçois Stan Leloup qui va nous raconter son parcours et nous parler son processus créatif.

Ce que Stan nous apprend

  • Pourquoi les marketeurs et les entrepreneurs devraient penser à apporter de la valeur en s’appuyant sur une connaissance fine de leur clients et de leur marché (psychologie, langage) plutôt que d’essayer de présenter et utiliser des techniques de court terme
  • Pourquoi le fait de mettre en place une chaîne Youtube demande du temps et le discours sur la vente automatique est une illusion
  • Les compétences acquises au fil des années pour construire Marketing Mania
  • Comment Stan a fixé son style sur Youtube
  • Comment il s’est passionné pour le thème du copywriting et l’effort qu’il a réalisé pour acquérir cette compétence
  • Sa méthode pour tester et corriger progressivement son positionnement sur le web
  • Les autres possibilités de monétiser son activité de créateur de contenu autrement que par la pub ou le coaching
  • ETC.

Les références abordées par Stan Leloup durant l’interview

Les chaînes Youtube anglophones citées par Stan

Les chaînes Youtube francophones

Les autres liens

 

Bonne écoute

Pour vous abonner via iTunes : cliquez ici pour voir le podcast sur iTunes et cliquez sur « Afficher sur iTunes » puis « S’abonner » pour recevoir automatiquement les prochains épisodes.

Changer le monde en 25 heures – Interview de Jérome Dumont

Jérôme Dumont Interview - Page 1

Pour vous abonner via iTunes : cliquez ici pour voir le podcast sur iTunes et cliquez sur « Afficher sur iTunes » puis « S’abonner » pour recevoir automatiquement les prochains épisodes)

Les ressources évoquées par Jérôme lors de l’entretien :

Comment devenir une référence du marketing Facebook en un an – Danilo Duchesnes

En moins d’un an, Danilo Duchesnes, s’est solidement installé dans le paysage du web marketing. Si cette trajectoire est aussi brillante, c’est à la fois dû à une détermination rare, mais aussi au fait qu’il étudie les ressorts de cette notoriété sur le plus célèbre des réseaux sociaux : Facebook.

Qu’il écrive un post sur les erreurs à ne pas commettre dans la publicité Facebook ou un autre où il fait le bilan d’une année de blogging, Danilo tente de rendre la visbilité et la notoriété accessible à un entrepreneur ou une marque.

Continuez la lecture

Le lean startup est-il périmé?

Cliquez ici pour écouter le podcast sur votre appareil. Consultez également la chaîne iTunes du podcast.

Sorti en 2011, le livre The lean Startup d’Eric Ries a révolutionné la façon dont sont préparés et lancés les startups et les  produits innovants.

La méthode qu’il préconise est utilisée pour mener à bien tout type de projet, bien au delà du champ de l’innovation à laquelle elle était dédiée au départ.

Des mots comme MVP, early adopters ou pivot sont aujourd’hui rentrés dans la novlangue de l’entreprise et du management et de moins en moins de gens éprouvent le besoin de les expliquer.

Mais que vaut aujourd’hui ce livre, 7 ans après sa sortie ?

Le livre

Le points clés du livre

  • Eric Ries se base sur sa propre expérience de créateur de Startup (IMVU) et sur son expérience de consultant en innovation auprès de nombreuses sociétés (Intuit, HP, Kodak, etc.)
  • Il dénonce le rôle démesuré du Business Plan dans la préparation et l’organisation de lancements de produits innovants et de nouvelles entreprises de manière générale. A ses yeux, il est impossible d’anticiper sur des marchés et des clients de technologies qui n’existent pas encore.
  • Au démarrage, une startup est basée sur une simple hypothèse. Elle doit mettre au point un produit minimum viable (MVP) pour confirmer que cette hypothèse est bonne. Ce produit devra être vendu au plus tôt, même s’il est imparfait.
  • Cette démarche expérimentale qui permettra de récolter les bonnes informations et de construire progressivement un business model adapté. La phase de vente fait donc intégralement partie de l’expérimentation
  • Le créateur de startup doit identifier très vite les clients auxquels il souhaite s’adresser et en particulier les early adopters qui sont des utilisateurs enthousiastes à l’idée de contribuer à la création d’un produit innovant. Les early adopters sont également des prescripteurs. S’ils sont convaincus, ils permettront une adoption plus large du nouveau produit.
  • Les décisions doivent être prises à partir d’indicateurs actionnables. Les ventes en nombre et en montant, par exemple, sont des indicateurs qui ne permettent pas de se faire une idée précise. Les taux de conversion et le tunnel de vente, par contre, sont indispensables à tout projet innovant. Le tunnel de vente doit pouvoir être segmenté, notamment dans le cadre de split tests.

Le résumé complet du Lean Startup

La lecture du Lean Startup a servi de point de départ à ce blog. Les premiers articles parus en septembre et octobre 2017 résumaient le contenu du livre. Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous propose de reprendre la lecture du livre en accédant aux posts à partir de la table des matières table. Ces articles ne remplacent pas la lecture du livre, mais presque :).

Introduction

Première partie : Bâtir une vision

Deuxième partie : Piloter

Troisième partie : Accélérer

Les sources d’Eric Ries et du Lean Startup

L’article ne serait pas complet sans les conseils de lecture et les sources d’Eric Ries. Ces livres lui ont permis d’avancer dans sa réflexion. La plupart sont en anglais. J’en ai résumé certains en français, il vous suffit de cliquer sur le lien pour accéder au résumé du livre en question.

  • The innovator’s dilemma de Clayton Christensen

    • Clayton Christensen est un économiste, professeur à Harvard. Dans son livre paru en 1997, il analyse les raisons qui amènent les grandes entreprises à renoncer à l’innovation pour se concentrer sur leur cœur de métier. Ce choix (ou non-choix), il l’appelle le dilemme de l’innovateur.
    • Ainsi, lorsqu’une entreprise devient leader sur un marché, elle privilégie les clients qui lui apporteront les   marges les plus importantes et délaisseront les clients les moins intéressants.
    • Des nouveaux entrants vont cibler cette clientèle ignorée par les leaders. Ils vont développer des technologies alternatives, aux marges plus faibles, mais au coûts de production également plus faibles. Ces entreprises sont innovatrices et elles supplantent progressivement les leaders.
    • Le livre de Clayton Christensen balaye 50 années de l’histoire de l’innovation aux Etats-Unis. lI contient de nombreux exemples basés sur l’histoire du secteur du disque dur, des aciéries et de la distribution.
  • Creative confidence de Tom et David Kelley

    • Ce livre s’intéresse à la créativité nécessaire à l’innovation. Il propose de nombreuses méthodes et situations qui favoriseront la créativité individuelle des entrepreneurs et des salariés d’entreprise.
  • Crossing the Chasm de Geoffrey Moore

    • Je n’ai encore pas lu ce livre, je me base donc sur un résumé de ce dernier.
    • Geoffrey Moore propose une stratégie de connaissance des clients et des marchés dans les contextes de produits innovants.
    • Il divise les populations des marché en cinq catégories en fonction de leur sensibilité à l’innovation : les innovateurs, les early adopters (premiers adoptants), l’early majority (majorité précoce), la late majority (majorité tardive) et les traînards.
    • Un produit innovant n’intéressera que les deux premières catégories qui pèsent moins de 16% d’un marché. Un innovateur doit donc cibler prioritairement les early adopters et ne pas s’acharner à cibler trop largement sa clientèle.
    • Une fois que le early adopters ont adopté une innovation, ils ont la capacité de prescrire le nouvel usage à l’ensemble des autres catégories de population.
  • Positionning, the battle for your mind d’Al Ries et Jack Trout

    • Al Ries et Jack Trout soulignent l’importance d’un positionnement réussi alors que l’esprit des clients est submergé d’information.
    • Un positionnement réussi se fait à partir des références culturelles d’un prospect.
    • Une marque ou un nouveau produit qui challengent des leaders déjà en place doivent communiquer sur les points forts de leur position de challenger.
    • De nombreux exemples de positionnements réussis et d’autres ratés.
    • C’est en partie sur ce livre que je me suis basé pour rédiger le Guide du positionnement.

Les deux profils d’innovateurs

Retrouvez la chaîne iTunes.

 

Découvrir

Dans The social Network, David Fincher établit un lien de cause à effet entre une rupture amoureuse que subit Mark Zuckerberg et la naissance de Facebook. Une innovation peut-elle trouver son origine dans un seul évènement?

En partant du cas de Facebook, nous verrons qu’un innovation dépend plutôt de situations dans lesquels deux profils d’innovateurs se manifestent avec des qualités différentes.

 

Sondage

[yop_poll id=”3″]