7 règles pour ne pas ruiner son contenu avec une photo gratuite libre de droit

By Lotfi BENYELLES

La plupart des entrepreneurs qui souhaitent illustrer leur contenu se posent la question de savoir s’il faut ou non utiliser une photo gratuite libre de droit. Les services disponibles sur le web sont nombreux et iStock propose, par exemple, un large d’images gratuites librement réutilisables.

L’utilisation de ce type d’image offre de nombreux avantages : un motif tout prêt et de la couleur pour accompagner votre contenu, un gros gain de temps et pas de photographe à citer.

Mais le recours à une photo gratuite libre de droit vous expose également à des risques. Les deux plus importants d’entre eux sont les suivants :

  • La plupart des images issues de ces banques sont visuellement faibles. Elles ne vous aideront pas à retenir l’attention d’un visiteur ;
  • Les images gratuites vues mille fois entachent votre travail de rédaction. Un visiteur qui a déjà vu l’image ailleurs aura tendance à fixer sur ça : “c’est un type qui ne se casse pas la tête”, “si l’image est copiée d’un autre site, le contenu l’est probablement aussi”, “cette image était dans un livre de cuisine, et cette personne l’utilise pour illustrer un article sur l’emailing, c’est ridicule”, etc.

L’image ajoute du sens à vos messages

La première chose à comprendre lorsque l’on choisit une image, est que cette dernière doit ajouter du sens à votre contenu.

Elle ne doit pas juste se contenter de mettre en image une information contenue dans le titre.

Un visuel travaillé est justement ce qui démarque les marketeurs et les entrepreneurs les plus connus sur le web.

 

Le site web de Marie Forleo s’appui sur des testimonaux de clients visuellement très élaborés.

Mais il n’est pas toujours facile de suivre l’exemple de ces entrepreneurs qui travaillent à partir de photos et de montages visuels de qualité.

Un choix d’image réfléchi a de nombreuses avantages comme le démontre l’infographie ci-dessous. Et il est possible de mettre en place une stratégie visuelle élaborée basée sur des photo gratuites libres de droit.

 

Toutefois, il convient de bien comprendre leurs limites et la façon dont elles peuvent valoriser un contenu.

 

Les limites des photos libres de droit

Trop d’images d’analogies simplistes (arrêtez les images de fusées)

Vous venez de créer votre entreprise de coaching sportif en ligne et vous postez un article sur l’importance des exercices du lundi pour faire “décoller” sa semaine. Vous choisissez d’utiliser l’image d’une fusée et il y a des centaines de photos ou illustrations de fusées à 0€ dans les banques d’images, et libres de droit en plus.

L'image de la fusée

Capture d’écran Google d’une recherche image autour de l’expression “Faites décoller votre business” – 8 fusées et 4 avions dans les 18 premiers résultats

Seul petit soucis, pendant que vous sélectionnez votre image de fusée, des dizaines de personnes sont en train de télécharger la même image.

Cette photo sera utilisée dans le même temps par un blogueur politique pour alerter le monde du danger de la nucléarisation en Asie. Un autre utilisera cette image pour mettre en avant un cas concret d’utilisation du combustible hydrogène dans l’industrie.

Et la plupart auront la même idée que vous : faire décoller quelque chose parce que c’est le bon moment. Deux marketeurs vous proposeront de faire “décoller” votre référencement ou vos ventes pendant qu’un cabinet de recrutement vous conseillera de faire “décoller” votre carrière.

Des images que l’on trouve partout ailleurs et qui vous décrédibilisent

Voici un autre exemple. Cette image d’enfants jouant à la corde a été réutilisée dans 18 publications différentes en langue française rien que la semaine dernière.

Un entreprise active dans le domaine de la responsabilité sociale

 

Images gratuites libres de droit

Une agence de marketing corporate

 

Le site d’une maison d’enfance

 

Un article sur l’hyperactivité des enfants

 

Un article sur la communication des adolescents

La plupart des utilisations de cette photo concernent le domaine de l’éducation et de l’enfance. Deux d’entre elles illustrent des articles sur le marketing.

Images gratuites libres de droit

L’utilisation de cette image par l’agence de marketing corporate Busum

L’agence marketing suisse Buxum exploite cette image d’enfant pour humaniser la communication corporate et exploiter l’idée de cohésion et de jeu entre salariés. L’idée est bonne, mais…

  • Il suffit que l’un des salariés ai vu cette image dans un autre contexte (exemple : les adolescents hyperactif) pour que cette image ne fonctionne plus. Elle apparaîtra comme un artifice, tout le contraire de ce que l’agence souhaitait au départ.
  • De plus, d’autres marketeurs ont eux aussi utilisé cette image depuis qu’elle existe. Le risque que des prospects voient la même image plusieurs fois est donc important et décrédibilise le positionnement de l’agence. Ce point est très pénalisant pour un métier censé être original et créatif.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’il suffit de tomber une fois sur cette image pour qu’elle cesse de fonctionner et qu’elle n’apporte plus le message que vous souhaitiez transmettre au départ.

Le choix d’une image ne peut pas être bâclé

Pour un entrepreneur du web, le choix des images doit-être déterminant. Au moment de retenir l’attention d’un visiteur sur un site ou un post de réseau social, l’image a autant d’importance que le texte. Sans bonnes images, les éléments textuels sont les seuls à pouvoir convaincre. Malheureusement, dans 90% des cas, le visiteur ne prendra pas le temps de lire une information écrite.

7 raisons pour lesquelles il faut apporter un soin au choix des images

1. Une image et un texte font partie du même message, les deux fonctionnent ensemble.

Une image est souvent vue comme l’habillage d’un message que vous allez faire passer sur votre site : un post de blog, un produit, une offre de service. On ajoute une image pour faire joli.

C’est une erreur, l’image fait intégralement partie du message. Et lorsque l’association texte-image est bien faite, le message est bien plus dense que celui du texte seul.

2. Une image ajoute de l’information à ce qui est écrit

Dans le cas de Neoness ci dessous, l’image répète le contenu du titre. Cela revient à dire deux fois la même chose. C’est dommage, surtout que la photo est plutôt travaillée.

Même chose pour cet article du blog magicmaman.fr

Dans ce même secteur d’activité, d’autres ont une utilisation plus intéressantes des images. C’est le cas de Basic Fit qui ajoute l’idée d’ambiance après séance grâce à son image. On peut regretter que l’image soit surchargée d’information et qu’il n’y ait pas de proposition de valeur, ce qui perturbe sa lecture.

3. Un univers visuel propre vous distingue

Les grandes marques qui nous font rêver ont travaillé leur “patte” visuelle. L’univers visuel d’Apple, Nintendo, Lego ou Kenzo est typé et les différencie de leurs concurrents.

4. Le design et les images qu’ils utilisent apportent du sens à leur produit.

Certains entrepreneurs et entreprises parviennent à faire passer leurs messages avec des design standards et des images passe partout.

C’est possible et parfois préférable si vous voulez démarrer sur le web et que la moindre difficulté est prétexte à reporter le démarrage à demain.

Mais comme on peut le voir avec cet exemple de l’agence bien’ici, une bonne image peut enrichir l’idée que l’on se fait d’un produit ou service.

5. Vous gagnez la confiance du client en ayant le souci de vous démarquer

Vos prospects comprennent mieux pourquoi vous faites votre travail et le plaisir que vous y prenez lorsque vous utilisez de belles images

Lorsque vous êtes différents, votre sensibilité et vos intentions apparaissent plus clairement. Vos interlocuteurs devinent pourquoi vous faites ce métier.

Il devient alors plus simple de persuader parce que vous avez instauré une confiance.

C’est la raison pour laquelle il faut penser à se démarquer le plus tôt possible.

Et vous le ferez d’abord en vous inspirant de ceux qui y parviennent sur le web.

6. Un style propre renforce un contenu ou des produits de qualité

L’exemple le plus commun de cette qualité d’image associée à un produit reconnu pour sa valeur est celui d’Apple. Cette publicité pour l’iPhone 6 est visuellement très élaborée, elle associe un moment de grande valeur à un produit réputé pour sa grande qualité.

Les entrepreneurs qui cherchent à se différencier sont justement ceux qui se soucient de la qualité de leur produit et de la valeur de leur message.

Les jolis sites qui vendent des produits inutiles ne durent jamais très longtemps.

7. Il affirme votre personnalité (même si on ne peut pas plaire à tout le monde)

Vous connaissez probablement Gary Vaynerchuk. C’est quelqu’un qui maîtrise parfaitement le langage visuel et il l’utilise pleinement.

Sur la page d’accueil de son site garyvaynerchuk.com, les messages qu’ils fait passer sont souvent visuels.

Sa forte personnalité ressort rien qu’en regardant ces images et sa communauté sur les réseaux sociaux est très étendue.

 

Pourtant, je dois reconnaître que je ne suis pas un adepte du personnage. Il m’irrite profondément du fait de certains des messages qu’il fait passer, du type : « Oublies tes parents, ils ne savent pas ce qui est bon pour toi ». Mais, sa stratégie visuelle a fortement contribué au personnage qu’il a créé.

 

Comment choisir et utiliser une photo gratuite libre de droit

Illustrez un point clé de votre argumentaire plutôt que de chercher à illustrer le titre

Nous avons vu avec l’exemple de la fusée ou de l’enfant que beaucoup de sites illustraient d’abord le titre. C’est une erreur.

Votre image sera bien plus efficace si elle illustre un argument présenté dans le contenu.

Ce sera encore mieux si son association avec le titre créé une troisième idée qui invite à lire le conntenu comme c’est le cas ici avec cet article de Liberation.

Le titre apporte une information et l’image aussi. L’association-texte image créé alors une troisième information. L’image est donc une formidable opportunité pour toute personne qui passe du temps à choisir des titres par exemple.

Prenez du temps pour choisir une image, ne partez pas forcément sur la première idée

Si vous vous donnez 3 minutes pour choisir une illustration, il est probable que celle-ci sera faible. Si vous commencer à réfléchir à la photo que vous pourriez utiliser en rédigeant votre contenu, vous aurez plus d’idées et certaines pourront s’avérer très efficaces.

Trouvez des mots qui vous aideront à choisir des images différentes

Si vous êtes bloqué sur le choix d’une image, cherchez des synonymes dans le dictionnaire ou partez à la recherche d’illustrations dans d’autres médias.

J’utilise régulièrement le site du journal The New Yorker et sa rubrique “Dessin de presse” pour m’inspirer.

Le ton humoristique et la parodie me permet souvent un angle d’illustration auquel je n’avais pas pensé.

Privilégiez les images d’expérience aux images d’illustration

Le côté artificiel des images d’illustration se prête bien à certain thèmes (le soin d’un procédé de fabrication, la qualité d’un produit, etc.).

Image de témoignage provenant du site de Marie Forleo. Ces images illustrent une expérience acquise lors d’une formation / coaching. Elles sont bien plus efficaces que les habituelles images de réunion ou de salle de formation utilisées d’ordinaire sur le sujet.

Mais en règle général, nous nous adressons à des gens en chair et en os et les images documentaires simples  ont souvent une efficacité supérieure au moment de passer un message. Et comme on va le voir dans le point suivant, elles peuvent-être faciles à trouver à condition de les chercher au bon endroit.

Privilégiez une photo gratuite libre de droit provenant de Flickr

Les fournisseurs d’image d’illustration de type iStock fournissent des images aux thématiques assez standardisées, même dans leur version payante. Même si une photographie diffère, on a souvent l’impression qu’il s’agit d’une image déjà vue ailleurs.

Les meilleurs photographies sont faites par … des photographes du dimanche.

En effet, les meilleures illustrations gratuites et libres de droit sont disponibles sur Flickr, Google Images et Free Images. Leur nombre et la variété des situation qu’elles représentent vous donne la possibilité de trouver de images inattendues que personne d’autre n’aura eu l’idée d’utiliser. Il faudra veiller à respecter les règles de Copyright en privilégiant les images en licence Creative Commons et citer l’auteur de l’image.

Evitez les images de films

Les images de films sont un moyen de créer de la connivence facilement avec son public. Mais, elles sont aujourd’hui utilisées partout, ce qui limite leur efficacité.

Ce type d’image animée est devenu tellement répandu qu’il finit par ne plus produire l’effet attendu.

Si vous pouvez vous en passer, tant mieux. Sinon, utilisez-en une seule pour illustrer un point précis et évitez d’en faire l’illustration principale de votre contenu. Par ailleurs, celles-ci ne sont pas censées être libres de droit :).

Si vous choisissez malgré tout une banque d’image gratuites de type istock

Si l’image la plus adaptée à votre contenu provient d’une banque d’image, faites une recherche Google Image Search et vérifiez comment cette image a été utilisée préalablement.

Si l’image a déjà été utilisée par une marque ou un site réputé, il vaudra mieux trouver autre chose. De même, si l’image a déjà été utilisée par un concurrent dans votre secteur d’activité, il vaudra mieux en chercher une autre. Enfin, si l

Utilisez l’image pour vous démarquer, et sans graphiste

Choisir une stratégie visuelle n’est pas compliqué. Toutefois, l’éducation visuelle à l’école et le désintérêt général pour le langage des images fait qu’il est rare de tomber sur un site où l’utilisation des images est suffisamment réfléchie.

En travaillant sur les messages que vous faites passer visuellement, vous pourrez rapidement vous démarquer de la majorité de vos concurrents et mettre en valeur votre marque ou votre image d’entrepreneur.

Le guide « 9 styles visuels pour vous démarquer sur le web » vous y aidera. En 79 pages, apprenez à décrypter les styles visuels créatifs et efficaces qui démarquent leurs auteurs.

Credit Photo : mamasuco – Une grande Interrogation sous Licence creative commons

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Leave a Comment:

(1) comment

[…] 7 règles pour ne pas ruiner son contenu avec une photo gratuite libre de droit. […]

Reply
Add Your Reply

Leave a Comment: